ViaducLe viaduc Monestier de Clermont – Section Coynelle ©Tous droits réservés

Au service du développement territorial

Par la multiplicité de ses sites et chantiers, la variété de ses réalisations, son engagement fort en faveur de la formation et de l’insertion professionnelles et la permanence du dialogue avec ses parties prenantes externes, le Groupe participe activement au dynamisme socio-économique des territoires.

Ensemblier de la ville et acteur de l’aménagement du territoire, Eiffage assume par délégation une responsabilité publique de premier plan. Le Groupe se veut donc exemplaire dans ses choix de développement et d’accompagnement, son respect de l’environnement et du cadre de vie de chacun, et l’implication de tous à travers les actions de dialogue.

La politique sociétale s’organise autour des impacts identi?és des activités sur la société civile et des réponses apportées lorsque ces impacts sont négatifs.

Politique Sociétale

Développement des territoires et cadre de vie

Une politique raisonnée d'investissements et de développement autoroutiers

Dans le cadre de l’intensi?cation d’usage du réseau autoroutier existant, les nouvelles liaisons autoroutières et l’amélioration des points d’accès au réseau sont au cœur de la politique d’investissements et de développement d’APRR-AREA.

Les autoroutes contribuent à l'amélioration du quotidien des usagers, notamment en réduisant les temps de parcours tout en ayant une sécurité routière supérieure ; l’autoroute est cinq fois plus sûre que le réseau secondaire. Elles permettent de développer le tourisme et l’économie régionale en facilitant l’accès à un réseau de transports rapide et souple d’utilisation.

Emblématiques de cette politique, les opérations dites du Plan de relance, confiées par l’Etat en 2015 après accord de la Commission européenne, vont faciliter la mobilité des usagers. Par exemple, deux aménagements d’autoroutes urbaines hors péage, au sud de Clermont-Ferrand et à l’ouest de Grenoble, vont fluidifier le trafic local saturé aux heures de pointe. Trois reconfigurations d’échanges entre autoroutes et routes nationales à Montmarault, Mâcon et Belfort, vont améliorer l’accès à deux gares TGV et un hôpital, tout en offrant une meilleure sécurité sur les secteurs concernés, souvent fortement empruntés par des poids-lourds.

Chantier
Travaux du péage sur l’A466 ©APRR
 

Autre exemple de cette démarche, en 2015 a été inaugurée l’A466, une autoroute qui constitue l’avant-dernier maillon de « La Transeuropéenne » entre Bordeaux et Genève. Elle permet le contournement de l’agglomération lyonnaise en réduisant ainsi la pollution de l’air et les nuisances sonores en milieu urbain et préfigure une nouvelle continuité autoroutière européenne Est-Ouest. Ces opérations d’investissement sont menées par APRR et AREA après concertation avec les collectivités et l’Etat.

La mise en valeur du patrimoine naturel et culturel

Eiffage contribue à l’amélioration des paysages naturels et urbains par la réalisation d’ouvrages spécifiques qui mettent en valeur des sites ou intègrent au mieux les installations au paysage. En 2014, les équipes avaient pris part à la construction ou réhabilitation de deux grands musées parisiens : la Fondation Louis Vuitton et l’Hôtel Salé hébergeant le Musée national Picasso-Paris. Deux projets qui avaient mobilisés des compagnons et ingénieurs aux savoir-faire spécifiques.

En novembre 2015, le garage New Deal Citroën à Lyon converti en un programme mixte, bureaux et showroom a été livré par les équipes d’Eiffage Construction Confluences. Ce monument historique de 135m de long et 52m de large a vu son hall d’honneur réaménagé pour lui redonner toute sa hauteur, sur trois niveaux tout en conservant son identité originelle.

Les équipes d’Eiffage Construction Equipements sont aussi à l’œuvre sur le chantier du Lutetia (Paris VI), célèbre hôtel Art nouveau construit en 1910. Ce chantier, situé en zone urbaine dense est contraint par son accès unique.

garage citroen
Garage Citroën à Lyon ©Olivier Dupont 
L'autoroute révélateur du patrimoine

Clairvaux

Dès la conception d’une autoroute, APRR et AREA respectent le principe fondamental d’intégration de l’environnement historique, géographique et culturel à des fins de sauvegarde, entretien et valorisation. De la même façon, elles favorisent les actions de développement économique et touristique des territoires traversés. Ainsi, un large projet de renouvellement des panneaux de signalisation culturelle et touristique a été engagé et des illustrateurs de renom donnent un nouvel élan graphique au fur et à mesure des partenariats.

Ainsi l’A77 a accueilli en janvier 2015 son premier panneau de signalisation touristique et culturelle nouvelle génération. Créé par l’illustrateur Matthieu Forichon, il indique le château de Guédelon dans l’Yonne. De même, le conseil départemental de l’Aube, via un partenariat avec APRR, va mettre à l’honneur des lieux symboliques le long de l’A5 : l’abbaye de Clairvaux, qui fête ses 900 ans cette année, le vignoble de Champagne, le musée Camille Claudel à Nogent-sur-Seine, le jubé de Villemaur-sur-Vanne...

De plus, en 2015 douze organismes publics ou privés de la région Bourgogne-Franche-Comté, parmi lesquels APRR, ont signé le Contrat de destination Bourgogne 2015-2017 qui vise à développer le trafic touristique en Bourgogne. Ce dispositif gouvernemental relayé régionalement vise à promouvoir en France et à l’étranger onze destinations touristiques phares de l’Hexagone.

  

Impact socio-économique territorial des grands projets d'infrastructure

 

Un observatoire socio-économique, qui associe l'Etat et les autres cofinanceurs de la LGV BPL, les représentants des territoires traversés et des milieux économiques concernés, Réseau Ferré de France et Eiffage Rail Express, a pour mission : 

  • D'assurer le suivi socio-économique de la LGV, en phase travaux comme en phase d'utilisation jusqu'en 2022 ;
  • D'en évaluer les incidences et de rendre compte des principales réactions des opinions publiques ;
  • De fournir une information transparente sur les effets directs et indirects de la LGV sur les territoires concernés ;
  • D'améliorer ainsi la conception et l'intégration des futurs projets de la LGV via ce retour d'expérience spécifique.

La mise en place de tels observatoires socio-économique s'inscrit également dans une démarche initiée par RFF sur d'autres projets d'infrastructures linéaires. Ils ont pour ambition d'aller au-delà des suivis réglementaires. En effet, leur  durée d'observation est portée à 10 ans. Ils contribueront à capitaliser l'expérience acquise sur les différents projets ferroviaires afin de s'inscrire dans un processus d'amélioration continu. Il s'agit donc de véritables laboratoires sur ces thématiques collectives. Leur gouvernance implique une pluralité d'acteurs, permettant une prise en compte partagée et une co-construction.  

Focus

LGV BPL : Bilan de l'impact territorial après 3 années de chantier 

Dans le cadre de l’Observatoire socio-économique de la LGV, Eiffage Rail Express a réalisé une analyse ciblée de l’activité générée par la sous-traitance, la fourniture et les prestations diverses, portant sur les phases de génie civil et d’équipements ferroviaires entre mai 2012 et juin 2015.

L’activité totale hors groupe atteint plus d’un milliard soixante millions d’euros (HT) pour les deux phases de travaux considérées. Si toutes les régions de France métropolitaine ont contribué au chantier de la LGV BPL, les établissements des régions Bretagne et Pays de la Loire ont capté près de la moitié du montant total de l’activité hors groupe (46%)

Cette dynamique favorable aux établissements locaux traduit les efforts conjoints des institutions publiques locales (Pôle emploi et CCI régionales), des Fédérations régionales des travaux publics et du groupe Eiffage pour favoriser localement l’insertion professionnelle et l’emploi.

Pour en savoir plus :

 

Engagement pour le développement des pays émergents

Eiffage étant présent dans 70 pays dont une vingtaine sur le continent africain, lors de chantiers réalisés dans les nouveaux pays émergents, les branches en soutiennent le développement économique et technique et privilégient la montée en compétence des personnels locaux.

Dans le secteur de l’énergie, Eiffage Énergie porte des contrats qui contribuent au développement des territoires et de l’économie entre autres du Mali et de la Côte d’Ivoire. Ils concernent la réhabilitation de centrales électriques à Bamako et Abidjan afin d’améliorer l’offre locale d’énergie. Au-delà de l’activité qu’il génère, cet engagement permet aussi au Groupe d’établir des relations commerciales dans un secteur stratégique au moment où l’économie africaine se profile pour être une des plus dynamiques du monde. 

cly afrique
Evacuation des premières eaux pompée pour rinçage des canalisations lors d'un chantier au Bénin ©Marc Meyer (Clemessy)

Clemessy, notamment à travers sa filiale RMT, est présente dans plusieurs pays du continent africain, essentiellement pour des travaux de forage en eau potable ou de lot électrique, tel que :

- le Togo : pour l’équipement de 10 forages pour la Société du Patrimoine Eau Potable et Assainissement et l’électrification du port de Lomé ;

- le Congo : pour le Port Autonome de Pointe-Noire, RMT a remporté le marché pour l’alimentation électrique du complexe portuaire ;

- le Bénin : RMT est chargé de la réhabilitation et construction de postes et lignes réseaux de sept grandes villes du pays, et du renforcement du système d'alimentation en eau potable de Cotonou et des agglomérations - équipement de 26 forages et 38 stations de pompage ;

- le Maroc : Dans le cadre de la stratégie du pays de renforcement et d’extension du réseau national de transport de l’électricité, Clemessy Maroc a mis en service une nouvelle ligne Très Haute Tension de 470 km, reliant Tiznit à Laâyoune. Cette réalisation stratégique contribuera à garantir le développement économique et social que connaissent les zones du sud, notamment par :

- la sécurisation de l’alimentation des provinces sahariennes reliées jusqu’à présent au réseau national en mode d’alimentation antenne (alimentation unique non secourue par le réseau national),

- l’amélioration de la qualité de service offerte à la clientèle notamment industrielle,

- la satisfaction de la demande future en énergie électrique au niveau desdites provinces,

- l’évacuation de la production des nouveaux projets d’énergies renouvelables (éolien et solaire) en cours de réalisation ou en phase de développement dans les régions du sud. 

Platefrome
Champ Pétrolier Ofon-Nigéria ©Tous droits réservés
 

Enfin, la fabrication des 14 passerelles pour piétons de Luanda en Angola a été achevée par Eiffage Métal, 12 ont déjà été posées, en moins de trois heures chacune. L’installation de 104 passerelles est ainsi prévue pour avril 2018. 

Eiffage Sénégal, un engagement citoyen pérenne

Partenaire de référence dans le développement des infrastructures de la ville et la rénovation de ses principaux bâtiments historiques, Ei?age Sénégal a participé à de nombreuses actions aux côtés de la direction du Patrimoine comme la restauration de la Tombe Protêt à Carabane en 2013. En novembre 2014, elle a, entre autres, réhabilité les locaux de la station RTS à Saint-Louis et terminé les travaux de rénovation de l’ancienne maison du Président Senghor, transformée en musée. En 2015 Eiffage Sénégal a notamment participé aux côtés du Ministère sénégalais du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie à l’évaluation des aménagements nécessaires à réaliser sur la Voix Du Nord reliant le Sénégal à la Mauritanie. Cette évaluation est aussi une occasion pour sensibiliser la population sénégalaise à la préservation de son patrimoine et de son cadre de vie.

Retrouvez toutes les actions RSE de notre filiale Eiffage Sénégal ici.

 
village pilote
Village Pilote, ONG mobilisée depuis 1994 pour sortir les enfants de la rue, est soutenue par Eiffage depuis plusieurs années. ©Tous droits réservés

Engagement auprès des pôles de compétitivité

Ei?age est membre de nombreux pôles de compétitivité, à vocation mondiale ou national, créés notamment pour mobiliser les capacités d’innovation des entreprises en vue de développer la croissance et l’emploi sur des marchés porteurs.