biomasse
Copeaux de biomasse après passage et nettoyage en silo © Bertrand Bechard

Les énergies renouvelables, au service de la performance énergétique

Les énergies renouvelables constituent –avec la réduction des besoins en ressources- la réponse la plus prometteuse à la rareté annoncée des énergies fossiles et à la nécessité de concrétiser la société post-carbone. Les branches du groupe concoivent et réalisent des solutions techniques de pointe dans ces domaines.

Le solaire

panneaux solairesInstallation de panneaux photovoltaïques sur le parc de Cestas ©Eiffage Energie
 

Expertes en énergies solaires, tant dans le domaine des études que dans ceux du câblage et de la maintenance, les entreprises de la branche Énergie interviennent sur des installations publiques et privées tant en France qu’à l’étranger, en élaborant des solutions optimisées et sur mesure.

Ainsi, la plus grande centrale photovoltaïque d’Europe, avec son million de modules photovoltaïques, est actuellement en service à Cestas (Gironde). Le projet piloté par Clemessy a été réalisé en s’appuyant largement la complémentarité des savoir-faire de Clemessy, d’Eiffage Énergie et de la branche Infrastructures. Le parc s’étendant sur une surface de 250 ha, est entré en production et 350 GWh/an (équivalent de la consommation domestique de la ville de Bordeaux) sont produits et directement injectés dans le réseau haute tension de RTE. Les équipes de Clemessy en charge de l’exploitation-maintenance durant plusieurs années veilleront au bon fonctionnement du parc.

La centrale solaire de Quilapilún ©Eiffage Energie
 

La filiale chilienne d’Eiffage Energia s’est vue attribuer le marché de construction de la centrale solaire de Quilapilún (à proximité de Santiago). A sa livraison en 2016, celle-ci sera l’une des plus importantes du pays avec 350 000 modules photovoltaïques déployés (110 MWc). Avec la réalisation du génie civil, la fourniture des matériaux ainsi que l’installation et l’assemblage électromécanique des panneaux, Eiffage Energia confirme son savoir–faire dans ce domaine et ses équipes auront participé à près d’un tiers des équipements photovoltaïques mis en œuvre dans le pays.

Les compétences de Clemessy Switzerland sont elles aussi sollicitées par le centre spatial coréen (Kari) pour la réalisation de deux simulateurs de panneaux solaires dans le cadre des différents programmes spatiaux, permettant ainsi de valider l’ensemble de l’architecture électrique des satellites.

Focus

Eiffage Energie Tertiaire Nord a procédé à l’extension de la plateforme photovoltaïque expérimentale de Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais). Cette infrastructure a été conçue pour tester et analyser toute sorte de module et de batterie utilisés dans la construction de fermes solaires. L’objectif est de déterminer les combinaisons présentant le meilleur rendement possible. Grâce à une instrumentation développée en interne, les informations techniques de l’installation sont présentées lors de visites éducatives. 

geyser geothermie
Geyser en Islande - Concours photos 2012 © Michel Ballet (Eiffage Construction)

La géothermie et la thalassothermie

 

A Nancy, les branches Infrastructures, Energie et Construction ont réalisé malgré des conditions complexes (profondeur du terrassement et chaussée au trafic dense), le plus grand projet français de puits canadien.

Dans le cadre d'un autre projet, contrat de PPP « Cologen » piloté par Eiffage Construction, le principe de géo cooling ou puits provençal hydraulique sera mis en œuvre. Ce principe, utilisant l’inertie thermique du sol permettra de rafraichir (ou réchauffer) les locaux du futur collège de Carces.

Enfin, Eiffage Infrastructuras, expérimente la géothermie dans le cadre du système intelligent de chauffage prédictif de la chaussée PAVIREX (plus de détails au chapitre innovation).

Focus

Un nouveau challenge pour Clemessy

En entrant dans le cluster « Geodeep », créé en 2014, Clemessy vise à développer ses projets de géothermie. Ce pôle regroupe 12 entreprises de l’industrie énergétique française et deux syndicats professionnels : l'AFPG et le SER. L’objectif de Geodeep est de développer des solutions énergétiques renouvelables, productrices de chaleur et d’électricité géothermiques.

Focus

La boucle à eau de mer de smartseille

boucle eau de mer

Boucle à eau de mer-Image extraite du démonstrateur interactif écoquartier smartseille ©Eiffage-Enodo

La solidarité énergétique a été un élément structurant de la conception du projet d’écoquartier smartseille qui a notamment donné lieu à un certain nombre d’innovations, telle la boucle à eau de mer. Fruit  d’un partenariat entre Eiffage et EDF Optimal Solutions, cette innovation consiste à construire un réseau d’eau tempérée dont la source d’équilibrage sera l’eau de mer puisée à moyenne profondeur dans les bassins portuaires sans perturber les activités du Grand Port Maritime de Marseille, ni les conditions naturelles locales. La boucle à eau de mer portera à 70 % le taux de contribution des énergies localesrenouvelables au chauffage et au rafraîchissement des bâtiments du quartier. La connexion des bâtiments par un réseau de canalisations permet les échanges thermiques entre eux. Tout besoin de climatisation ou de chauffage utilise ainsi en priorité les excédents de chaleur ou de froid produits par les voisins. La répartition des surfaces entre bureaux et logements assure un équilibre.

L'éolien

Forte d’une expérience de plus de 45 ans dans la construction de plates-formes pétrolières offshore, Eiffage Métal met depuis plusieurs années son expérience au service des énergies renouvelables maritimes. En 2014, les activités de Smulders et Eiffel Iberica ont confirmé la place incontournable de la branche sur le marché de l’éolien offshore. Smulders a en effet réalisé 70% de son chiffre d’affaires de l’année grâce à cette activité, par sa participation à des projets d’envergure qui se déploieront jusqu’en 2016.

En 2015, les équipes d’Eiffage Génie civil au Havre achèvent une fondation gravitaire innovante constituée de béton traditionnel et surmontée d’un mât métallique, réalisé par une entité du groupe Smulders. Cette fondation remorquable par un navire classique servira de test pour la future ferme éolienne de Fécamp.

eolienne

© Eiffage Génie civil

Eiffage Énergie est pour sa part plus présente sur le marché de l’éolien terrestre, comme par exemple:

  • En région Sud-Ouest, le département Infrastructures est partenaire depuis plusieurs années d’Eole-Res, développeur, constructeur et exploitant de centrales de production d’énergies renouvelables dans les pays du bassin méditerranéen et du Moyen-Orient. Ses équipes réalisent l’enfouissement de câbles HTA entre éoliennes, leur raccordement vers les postes ERDF ainsi que le réseau de fibres optiques des parcs
  • En Espagne, le département Énergies renouvelables d’Eiffage Energia a réalisé le montage électromécanique de quatre éoliennes type V100 d’une puissance unitaire de 2MW pour le parc éolien de Tarzy dans les Ardennes.
  • En 2016, Eiffage Energie Maine Bretagne (mandataire) réalise avec la branche Infrastructures un parc de quatre éoliennes de 2 MW chacune à Séverac (Loire-Atlantique). L’originalité de ce projet tient au fait d’être financé en grande partie par les habitants à proximité du site.
  • De leurs côtés, Eiffage Energia Chile intervient sur le chantier du parc éolien de Sierra Gorda este, dans la région d’Antofagasta et Eiffel Iberica assure la construction de 33 mâts au Mexique.
eolienne
© Dupont Photographe

Production d'énergie par cogénération, biomasse ou méthanisation

Le chauffage biomasse et la cogénération sont des solutions énergétiques attractives et maîtrisées par les équipes d’Eiffage Énergie Aquitaine.

Certifiée ISO 50001, cette entité met à profit son expertise unique concernant l’enjeu énergétique qui pèse sur les exploitations agricoles et propose une offre clef en main aux trois majors du maraîchage (Rougeline, Saveol et UCPT).

Fort de son expérience de plus de 10 ans dans la conception, réalisation et exploitation des systèmes de co-génération, Eiffage Energie Aquitaine compte bien la mettre à profit à l’International ainsi que dans les futurs projets de serres urbaines.

 

serrres de Plougastel 
Serres de Plougastel©Eiffage

De son côté, Eiffage Construction réalise le gros œuvre de certaines de ces centrales et notamment, la quatrième plus importante située dans les Côtes d’Armor.

Autre réalisation, l’unité de biométhanisation (306 kW) installée sur le site agricole bio de Larrère (Landes) qui produira l’équivalent de l’énergie nécessaire à 410 foyers en électricité et à 265 foyers en thermique. La totalité de l’installation -équipements électriques, système d’alimentation du broyage des entrants et des cuves du process de méthanisation- a été déployée par les équipes du pôle industrie d’Eiffage Énergie Aquitaine.

biomasse
Centrale de cogénération biomasse ©Bertrand Béchard

D’autres branches du Groupe contribuent à la réalisation de chaufferies ou d’installations de méthanisation. Ainsi, Eiffage Construction a participé à la construction de plusieurs chaufferies biomasse comme à Chambéry, où l’ouvrage, réalisé à 100 % en préfabriqué, est alimenté par du bois produit dans la région depuis l’hiver 2014.

Les établissements de la branche Infrastructures de Champagne-Ardennes participent pour leur part à la construction d’installations de méthanisation et d’épuration de biogaz pour les agriculteurs champenois, notamment pour des plates-formes d’ensilage pour le stockage et la fermentation des céréales. Ce procédé engendre du biométhane qui, après transformation et épuration, peut être injecté dans le réseau de gaz naturel de GrDF ou de GRTgaz.

Focus

La récupération de l’énergie fatale, c’est possible

En 2015, Eiffage a réalisé quelques installations mettant en œuvre la récupération de l’énergie fatale des process ou équipements.

Par exemple, le chauffage de l'Agora (espace tampon) de l’école GreEn-ER à Grenoble (Isère) est assuré par la chaleur dégagée à la fois par la salle serveur (pour le soufflage d'air chaud) et par les chambres froides (pour l’alimentation du plancher chauffant). Le chauffage du Campus Pierre Berger à Vélizy Villacoublay (Yvelines), est également assuré grâce à la chaleur dégagée par les chambres froides, la restauration et la salle serveur. La couverture est estimée entre 60 et 70 % des besoins de chauffage.

greener
GreEn-ER pôle inovation et recherche Grenoble Eiffage ©Régis Bouchu - Actophoto