eau florale
Eau florale- Concours photo 2012 ©Anne Boutin (Eiffage Construction)

L’eau, un bien commun à préserver

Encadrée depuis 2011 par la charte Eau & milieux aquatiques, la politique Eau du Groupe et des branches soutient les efforts de promotion d’une gestion raisonnée de l'eau et de préservation des ressources. 

Les orientations de la Charte s’organisent entre maîtrise des consommations, prévention des risques d’atteinte, homogénéité des pratiques et développement de l’innovation.

 

 

La maîtrise des consommations, un objectif commun

Les mesures de réduction des consommations d’eau sont intégrées dans les politiques et plans d’actions développement durable des branches.

Ainsi, les politiques QSE des directions de l’Exploitation d’APRR et d’AREA intègrent un objectif d’utilisation responsable des ressources et de diminution des impacts des activités sur l’environnement.

fichier
Gestion minutieuse de l’eau – Concours photo 2012 ©Anne Meyer (Clemessy)

La branche Infrastructures poursuit ses actions de préservation de la ressource en eau. Sur les sites d’extraction, les eaux utilisées dans le cadre du lavage des matériaux de carrière sont recyclées. Parallèlement, un contrôle mensuel voire continue, sur certains sites, des eaux d’exores rejetées au milieu et des niveaux d’eau des nappes phréatiques, est effectué sur les sites. Dans un souci de transparence, les résultats sont communiqués aux communes, dans le cadre des commissions locales de concertation et de suivi.

fichier pdfLa préservation de la ressource en eau reste un axe majeur des systèmes ISO 14001 d’Eiffage Construction, sur la base d’une organisation des chantiers qui vise formellement la réduction de la consommation, le recyclage des eaux et la prévention de leur pollution. La sensibilisation des compagnons intègre notamment des affichages sur les chantiers et les informations qu’apportent les relais environnement en régions. Des traductions des affichages sont disponibles au sein des filiales européennes de la branche, notamment en polonais. L’ACV met pour sa part en exergue les points sensibles de l’écoconception des ouvrages et l’impact des matériaux sur la ressource.

 

Chez Clemessy, le suivi des consommations d’eau est réalisé site par site et peut permettre de mettre en évidence des pics de consommation et/ou des anomalies donnant lieu à des mesures correctives, donc à des économies sur les ressources.

fichier
Concours photo 2012 ©Patrice Foechterle (Clemessy) 

Prévention des risques de pollution et bonnes pratiques

APRR et AREA appliquent leurs programmes pluriannuels de protection de la ressource en eau dans le cadre des contrats de plan 2014-2018. Deux sites situés sur l’A6 en Saône-et-Loire et en Côte-d’Or ont été sélectionnés pour APRR et deux autres pour AREA, sur l’A43. Les principaux objectifs sont la réalisation de collectes étanches et de dispositifs de traitements des eaux de ruissellement dans ces secteurs sensibles. L’amélioration du traitement des eaux usées sur les aires de repos est aussi prévue. 

fichier forêtPlateau de Labinas – Concours photo 2012 ©Sonia Grellier (Eiffage branche Infrastructures)

Côté exploitation autoroutière, l’action quotidienne des équipes s’attache à maîtriser les risques de pollution des eaux par déversement accidentel et à entretenir les équipements d’assainissement.

fichier chute d eau

Iguazu (Brésil) - Concours photo 2012 ©Anne Esplendiu (Eiffage Construction)

Dans un processus d’amélioration continue, des tests de bon fonctionnement des équipements sont réalisés plusieurs fois par an, et des exercices en situation réelle incluant des simulations de déversement permettent de tester l’efficacité des dispositifs techniques –fossés, bassins, barrages flottants…- et organisationnels en place. En 2015, le synoptique des bassins et les fiches descriptives des équipements ont été mises à jour afin de faciliter les opérations de confinement de la pollution.

Les entités de la direction de l’Exploitation d’APRR disposent d’un document de cadrage des règles de conception et d’entretien, ainsi que des niveaux de service visés pour les ouvrages d’assainissement des eaux. Le document s’appuie sur les outils internes de gestion du patrimoine, telles les bases de données AMADEUS ou AQUARIUS. Une aide opérationnelle complémentaire est apportée par le Guide d’entretien courant, entretien spécialisé, et réhabilitation des ouvrages de gestion des eaux pluviales.

Focus

L'assainissement sous surveillance

A la suite des diagnostics réalisés en 2014 pour la rénovation des aires de repos, APRR a homogénéisé début 2015 la surveillance des ouvrages d’assainissement des eaux usées, qu’ils soient autonomes ou collectifs. Désormais un formulaire unique permet de relever les désordres et de prioriser les interventions correctrices en fonction du risque de pollution. De même, les formulaires dédiés aux visites des réseaux d’assainissement pluvial et des bassins ont été diffusés, en appui du programme d’inspections détaillées définis pour ces derniers.

 

Eiffage Construction et la branche Infrastructures disposent de boîtes à outils Eau ou de guide d’assainissement provisoire, diffusés auprès des équipes opérationnelles, et conçus pour améliorer les réponses techniques aux obligations réglementaires et systématiser les meilleures pratiques.

Focus

La protection de l'eau pour le plus grand parc solaire d'Europe

 

 

lande humide cly

©Clemessy Lande humide

Lors de la réalisation du parc solaire de Cestas (Gironde) les équipes Eiffage (Clemessy et la branche Infrastructures) ont porté une attention particulière à la gestion de l’eau, afin de prévenir toute pollution des zones humides situées à proximité du site. De nombreuses précautions ont été adoptées telle que l’isolation des produits polluants, le balisage d’espaces de nettoyage des engins avec des bacs de rétention ou encore des inspections régulières des regards finaux de décharge dans le réseau extérieur. 

 

Innover pour mieux préserver

Le traitement avant rejet des eaux de nettoyage des matériels souillés par le béton reste un point essentiel de la prévention des pollutions, et les branches concernées recherchent des solutions toujours plus performantes.

Plusieurs branches testent ou mettent en œuvre des techniques comme les systèmes de récupération-décantation des laitances de béton des chantiers en zone urbaine chez Eiffage Construction ou l’utilisation de glace carbonique (CO2 recyclé) pour la correction du pH des eaux de lavage des outils souillés par le béton pour les branches Infrastructures et Construction.

Fichier
Stand up paddle - Concours photo 2012 ©Anthony Escaffre (Eiffage branche Infrastructures)
 
Focus

Modul’AP ® pour tous

fichier
© Eiffage 

Conçu par Eiffage Travaux Publics, le Modul’AP® -dispositif d’assainissement provisoire de chantier reposant sur le principe des filtres à paille- est un outil adapté aux différentes configurations, industrialisé, réutilisable et mis en œuvre sur les chantiers de la branche depuis 2013. En 2014, les retours d’expérience et recommandations ont fait l’objet d’une sensibilisation globale des collaborateurs, au travers de ¼ heure environnement et d'ateliers dédiés à l'assainissement provisoire et aux déversements accidentels. L’objectif est la systématisation de son usage et l’uniformisation des pratiques.

Modul’AP® a reçu le prix IDRRIM Infrastructures pour la mobilité et biodiversité 2014, dans la catégorie Initiative astucieuse.

 

reflet

Vague reflet – Concours photo 2012 – ©Nicolas Daniel (Eiffage)