Les cimes de Valmorel – ©Tiphaine Gelé

Vers l’amélioration
de la performance environnementale

En prise physique avec le terrain, les métiers du Groupe poursuivent leur mutation. Responsabilité, acceptabilité et pérennité des activités sont quelques-uns des objectifs de cette évolution qui doit permettre à l’entreprise d’intégrer des défis impérieux générés par les conséquences du dérèglement climatique, les atteintes continues sur le monde vivant et la pression exponentielle sur les ressources naturelles.

L'intégration des enjeux liés au monde du vivant et à l’environnement concerne l’intégralité de la chaîne des activités du Groupe. La stratégie environnementale -qui comprend, d’une part, une dimension de prévention et de maîtrise du risque environnemental et, d’autre part, une dimension d’expertise et de savoir-faire créatrice d’avantages concurrentiels- pénètre les cœurs des métiers et s’articule autour de trois orientations majeures. 

politique env

La prévention et la maîtrise des risques liés aux aspects environnementaux des activités, qui visent à la fois la réduction de l’empreinte écologique du Groupe et la prévention de tout risque financier, pénal ou d’atteinte à l’image, ciblent le périmètre interne et l’offre commerciale.

Sur le périmètre interne, les actions portent plus particulièrement sur la mesure des impacts, l’optimisation de l’empreinte écologique et énergétique –consommations, émissions de gaz à effet de serre, gestion des déchets… -le déploiement de formations promouvant l’excellence sur les enjeux environnementaux, et le déploiement de la certification ISO 14001 sur l’ensemble des entités.

 Le développement et la mise à disposition d’outils opérationnels permettant de proposer un choix de solutions écologiques aux impacts mesurés et vérifiables, et l’anticipation des risques environnementaux et leur prise en compte dans le calibrage technique et financier des réponses du Groupe aux appels d’offres traduisent les axes politiques dans l’offre commerciale.

mouette
Bretagne Sept îles - Concours photo 2010 ©Éric Duval (Eiffage Construction)

 

Le déploiement de solutions respectueuses de l’environnement passe par l’analyse systémique des enjeux et des solutions au travers de l’application du référentiel HQVie®, par l’évaluation des performances environnementales des ouvrages et la mutualisation des pratiques.

Focus


Le référentiel HQVie® au cœur du numérique 

Créée en 2009 dans le cadre du laboratoire Phosphore, la démarche Haute Qualité de Vie® (HQvie®) garantit une approche systémique des enjeux du développement durable dans les projets d’aménagement et de construction, prenant en compte toutes les dimensions de la ville et plaçant la dimension humaine au cœur de la conception.

2014 a vu la naissance de la plate-forme numérique dédiée au déploiement opérationnel de la démarche HQvie®, des solutions issues du laboratoire Phosphore et des innovations portées par les branches du Groupe. L’Univers HQvie®, outil pédagogique et complet à destination des collaborateurs en charge des réponses aux appels d’offres, a pour objectifs :

  • d’exposer la démarche HQvie® en termes simples, pour former en interne les responsables de projets, les bureaux d’études de prix et techniques et les commerciaux, et, le cas échéant, la promouvoir en externe auprès des maîtres d’ouvrage, architectes et bureaux d’études partenaires ;
  • de diffuser en interne les produits HQvie® compatibles pour alimenter les réponses aux appels d’offres et promouvoir l’innovation technique et conceptuelle en matière de développement durable au sein du Groupe ;
  •  de mettre à disposition des opérationnels les références documentées des solutions HQvie® réalisées pour en faciliter l’exploitation dans d’autres appels d’offres ;
  • de sélectionner les produits HQvie® compatibles, de construire le profil HQvie® des projets à réaliser et de formaliser les apports de la démarche dans les réponses aux appels d’offres.
©Terra 21

 

L’organisation de l’innovation autour des techniques du Construire autrement se traduit par :

  • le déploiement d’une R&D orientée vers des techniques et procédés sobres en consommation de ressources naturelles et en émissions de gaz à effet de serre, et aux impacts directs et diffus sur l’environnement minimisés ;
  • la mise en œuvre des savoir-faire de préservation de la biodiversité à toutes les étapes des projets (y compris en amont de la réponse à appel d’offres par application de la stratégie ERC ;
  • l’anticipation des conséquences du changement climatique pour les métiers du Groupe (laboratoire de prospective Phosphore) visant :                                                - la rupture entre les procédés actuels et les approches et solutions adaptées à la ville post-carbone, avec un recours maximisé aux énergies renouvelables                  - la promotion de l’analyse systémique des besoins et la recherche de solutions décloisonnant les thématiques urbaines (mobilités, énergie, neuf et rénovation, services écosystémiques en ville…).

S’appuyant à la fois sur ses engagements fondateurs et des moyens adaptés -mis à la disposition des entreprises ou conçus par elles- le Groupe déploie les trois orientations de sa stratégie selon quatre grands axes de travail.

schémaenvironnement